Le Brésil Divisé : Retour sur la Politisation Croissante des Inégalités

Note Thématique WID.world 2018/3
Amory Gethin, Marc Morgan
FR_voteinc.PNG

La polarisation politique de l’élection présidentielle brésilienne de 2018 peut-être associée à des clivages de classe liés aux succès du Parti des Travailleurs à améliorer les conditions de vie des plus modestes. Depuis 2002, les 50% de brésiliens les plus pauvres ont été de plus en plus enclins à voter pour le PT relativement aux 10% les plus riches. Cette évolution s’est déployée dans un contexte de forte croissance économique, bénéficiant principalement aux déciles inférieurs dont le revenu a augmenté deux fois plus vite que la moyenne nationale, au détriment de la classe moyenne supérieure. Le vote pour Bolsonaro a rassemblé les déçus de la corruption du système politique et les groupes sociaux satisfaits du programme économique libéral du candidat.

Cet article a donné lieu à un entretien publié dans le journal brésilien Valor Econômico.